AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zachary Bradford [Nom modifiable] Ft. Avatar au choix (ou presque)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas Montgomery

avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 23/09/2014

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Informations et Relations ::
Statut et Orientation: Bisexuel/le et Célibataire

MessageSujet: Zachary Bradford [Nom modifiable] Ft. Avatar au choix (ou presque)    Ven 7 Nov - 0:30



ZACHARY BRADFORD





CARTE D'IDENTITE



    NOM ET PRENOM ici
    ● Nom : Bradford ● Prénom : Zachary ● Age : 24 ans  ● Nationalité : américain, mais a grandit en france ● Préférence Sexuelle : Gay qui ne s'assume pas  ● Profession : Criminel (Jorks)  




DESCRIPTIONS


Caractère : Zach est le modèle typique du ''bon gars''. Il n'a aucune méchanceté en lui, même pire, il n'a pas confiance en lui. Il fait tout pour se faire accepter des gens et se tient loin des embrouilles. C'est quelqu'un de généreux, sympathique, fidèle et très attentionné. Son côté timide ne l'aide pas beaucoup par contre à sociabiliser quoi que si vous allez vers lui, il ouvrira grand ses bras. Un peu naïf, il fait confiance trop rapidement à tout le monde. Même s'il sait qu'il est gay et qu'il accepte totalement ce côté de lui, il n'a jamais osé en parler à ses amis de peur de se faire rejeter.

Histoire :  Pourquoi un mec comme moi dans un gang de rue? La réponse est simple. La passion des courses de rue. Je ne suis pas ce genre de personne qui a besoin de faire partie d'un groupe de rebelle qui se fait respecter. La criminalité ne m'attire pas. Au contraire, j'évite généralement ce qui peut m'attirer des ennuies. Pourtant, il n'y a que derrière un volant où je me sens vraiment bien. Entendre le bruit des moteurs, voir le paysage défiler à toute allure, faire grimper mon adrénaline au fond. C'est tout ça qui me rend vivant. Mais ça... c'était avant qu'il meurt.

Mon premier amour. Le seul et unique. J'avais 15 ans la première fois que je l'ai vu. Il était beau. Tout le monde l'adorait. Son nom était connu de tout ceux qui avait un lien de près ou de loin avec le monde de la course. Il savait manier une voiture comme personne. Pendant plusieurs mois, j'assistais à toutes les courses uniquement pour le plaisir de le voir. Il n'avait que 17 ans. Jamais j'aurais pu oser l'approcher. De toute façon, qu'est-ce qu'il aurait bien pu vouloir faire d'un gamin comme moi? Sans parler du fait qu'il avait toutes les filles à ses pieds. Et pas que des fillettes.

Un soir, un moment que je n'oublierai jamais. Il était là, sur la ligne de départ. Il allait démarrer la voiture, mais un bruit sourd ce fit entendre. Sa voiture venait de rendre l'âme. Du moins, c'est ce qu'il croyait. Ce bruit, moi je savais ce que c'était. Un mec, que j'avais vu quelques fois venir au garage de mon père pour faire réparer sa voiture, me reconnu. Il me fit signe d'approcher. Surpris, je regardais autour de moi afin de m'assurer qu'il me parlait vraiment. Timidement, je m'approche. Je n'arrivais pas à le croire. Moi.. Zachary.. j'étais en train de réparer la superbe voiture de Matthéo. Cela me prit à peine une quinzaine de minutes et le moteur ronronnait comme un neuf.

À la fin de la course, qu'il gagna bien évidemment, il vint me voir pour me remercier et insister pour me donner une partie de l'argent qu'il venait de gagner. Bien sûr, je n'en voulais pas, je refusais qu'il me donne cette argent. Il m'offrit alors de prendre un verre. J'ai 15 ans, je n'ai jamais bu de ma vie, mais j'accepte. Comment refuser de passer du temps en sa compagnie? De fil en aiguille, nous sommes devenus amis. Il me montrait tout ce qu'il y avait à savoir pour une conduite parfaite et moi sur la mécanique automobile. Ce fut le plus bel été de toute ma vie. Un soir, tranquillement assis dans la cours arrière de chez mes parents à boire une bière assis près du feu, Matthéo plonge son regard dans le mien -T'es gay pas vrai ?- Autant dire que je ne m'étais jamais autant étouffé avec ma bière que cette fois là. Mon visage devint écarlate. C'est à ce moment précis que ma vie a basculé. Il m'a embrassé. Mon premier baiser. C'était si bon, si doux.

Les deux années suivantes furent les plus merveilleuses de ma vie. Nous étions souvent ensemble. Par contre, personne ne savait pour nous. Ça ne me dérangeait pas parce que je n'étais pas prêt à ce que les gens sachent et encore moins ma famille. De son côté, il était trop populaire, il avait une image à conserver. Il devait aussi avoir peur de la réaction de sa famille puisque même son frère jumeau Thomas n'était pas au courant, malgré le fait qu'ils soient très proches. Je ne l'avais jamais rencontré, il habitait à Londres, dans une autre branche des Jorks. Je pouvais aisément me rendre compte que ce n'était pas la distance qui les séparaient. Quand Matthéo parle de son frère, on peut voir à quel point il compte pour lui. Ça me fait presque regretter d'être fils unique.

Avec le temps, j'étais devenu presque aussi doué que lui pour la course. Mon nom devint reconnu tout comme le sien dans le milieu et ça me faisait tout drôle parce que je n'étais pas habitué à cette popularité. Malgré tout, je réalisais que je ne pourrais pas me passer de cette intense satisfaction que me procurait les courses. Je me sentais vivant, je me sentais libre, comme si rien ne pouvait m'atteindre. Pour être à ses côtés et pour avoir accès à ce monde illégal de la course de rue, j'accepte de faire partie des Jorks. Je ne suis pas très actif dans leurs activités criminelles, mais ils m'acceptent tous comme un membre à part entière de leur famille. Il faut avouer que je leur rapportais pas mal d'argent avec les courses et en réparant leur voiture gratuitement. Pendant deux ans, j'ai vécu mes premières fois avec lui. Ma première bière, ma première course, mon premier baiser, la première fois que j'ai fais l'amour, la première fois que j'étais réellement amoureux. Je filais le parfait bonheur. Deux petites années...

Toute histoire a une fin et c'est ici que la mienne se termine. Une course fatale. Il pleuvait, la chaussée était glissante. Un mec jaloux avait insisté pour défier Matthéo dans une course un contre un. Le gagnant remportait la voiture de l'autre ainsi que 5 000$. J'avais un mauvais pressentiment. Ce mec avait quelque chose de pas net. J'ai eu beau lui demander de refuser, il avait trop d'orgueil pour ne pas tenter le coup. Au volant de sa voiture, derrière la ligne de départ, il me regarda et m'envoie un petit clin d'oeil furtif. Ce fut le dernier. À la dernière seconde, un mec entre dans la voiture de Matt du côté passager. Je ne vois pas le visage de ce garçon, mais de toute évidence, mon amour semble heureux de le voir. La course commence, j'ai le coeur qui bat à une vitesse incroyable. Au milieu du trajet, son adversaire donna un coup de volant en traitre pour le percuter. Matthéo perdit le contrôle de la voiture. Des tonneaux. Trop de tonneaux. Mon coeur s'arrêta. Comme plusieurs autres, je cours à en perdre haleine pour rejoindre la voiture dont les roues continuaient de tourner dans le vide. Il était sans dessus dessous. Les gens se ruaient pour tenter de leur venir en aide, mais les portières étaient coincées. J'étais figé là incapable de bouger, incapable d'aller le secourir. Je fixais la voiture. Quelques minutes plus tard, les ambulanciers arrivent et réussissent à sortir le passager de la voiture. Ils n'eurent pas le temps de faire sortir Matthéo... la voiture explosa. Le réservoir avait été percé. Je restais là figé, à plusieurs mètres. Je regardais la voiture brûler. Les gens qui criaient et s'approchaient. Moi je me tenais derrière cette foule. Aucune larme. Matthéo était mort et il avait emporté toute joie de vivre avec lui.

Six ans ont passé. Jamais je n'ai retouché à une voiture. Jamais je n'ai posé les mains sur un volant. J'en suis incapable. Mon père avait espéré que je reprenne le garage à sa retraite et j'aurais voulu aussi, mais c'était impossible. Six ans on passé et je me cherche encore. La seule chose qui réussissait à m'apaiser un peu, à faire évacuer ma colère et ma tristesse était la danse et l'entraînement. Je m'entraînais et dansais jusqu'à ce que mes muscles refusent de m'obéir. J'ai quitté le gang. À leurs yeux, j'en fais encore partie, mais aux miens c'est fini. Je boss comme entraîneur privé dans un gym pour me ramasser un peu d'argent. J'habite un petit appartement. J'aurais pu rester encore chez mes parents, mais je voyais bien que je les faisais souffrir. Ils souffraient de me voir si peu enthousiaste à la vie. Six ans ont passés et je n'ai jamais pu retomber amoureux. Je vais mieux. Je crois même que j'ai envie de reprendre les cours à l'Université. Je ne sais pas en quoi, mais c'est une idée qui me trotte dans la tête depuis quelques mois. Mon père pense à prendre bientôt sa retraite et est triste à l'idée de devoir vendre le garage familial. Ça me rend triste aussi, mais c'est plus fort que moi. Les voitures, c'est fini pour moi.  





LIENS


THOMAS MONTGOMERY - C'est le fameux frère jumeaux de Mathéo, ton premier amour. Il viendra vers toi pour te demander de l'aide pour les jorks, car tu es un atout de taille pour le gang. Il tentera de te refaire conduire et qui sait, peut-être est-ce que tout ça vous rapprochera ? ( Lien imprécis ) C'est fort probablement que oui.

P.S. L'histoire est un modèle à suivre dans les grandes lignes,mais il te faudra préciser la raison du déménagement de Zachary des États-unis vers la France et si tu veux ajouter des détails, en enlever ... Libre à toi ! Mais il faudra simplement garder au moins le fait qu'il est gay et ne s'assume pas. Qu'il a été membre des jorks et amoureux de Mathéo. Et qu'il a quitter le gang à sa mort. Sinon, c'est assez libre. Smile



© Ludi-neko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zachary Bradford [Nom modifiable] Ft. Avatar au choix (ou presque)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (m/libre) avatar au choix ○ ghost.
» baby phone choix tres compliqué
» Choix de la spécialité à la fin des arpètes
» Choix de siège auto
» choix poussette 3 roues?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Postes Vacants & Invités :: Scénarios des membres :: Scénario pris-
Sauter vers: